Ferro-Lyon

Métros, trams, trains, funiculaires lyonnais…

  1. Page d'accueil
  2. Anciens tramways
  3. Le réseau urbain de l’OTL
  4. Le réseau de ligne en ligne

Ligne 22 (Pont Mouton – Saint-Didier-au-Mont-d’Or)

Publié le 02-09-2010 à 20h16 (mis à jour le 12-01-2014 à 19h39.)

(officiellement concédée sous l’intitulé : du Rozay à Saint-Didier-au-Mont-d’Or)

Cette ligne constitue un embranchement de la ligne 20. C’est une ligne à voie métrique électrifiée déclarée d’utilité publique et concédée par l’État au département du Rhône pour une durée de 50 ans par décret le 1er décembre 1909. La concession a simultanément été rétrocédée à l’OTL, selon les termes de la convention signée entre le département et la compagnie le 9 novembre 1909. La convention prévoyait que la ligne s’arrêterait dans un premier temps à l’église de Saint-Didier et ne serait prolongé à Chantemerle que lorsque la rue aura été élargie à 6 mètres sur toute sa longueur.

Ouverture le 13 novembre 1909 par l’OTL. (inauguration le 19 février 1910)

Longueur : 5,780 kilomètres, dont 2,881 indépendants de la ligne 20.

Itinéraire : La ligne débute alors place du pont Mouton. Elle suit le quai de Jaÿr puis emprunte la rue de Saint-Cyr en tronc commun avec la ligne 20. Elle se sépare de la ligne 20 au lieu-dit Le Rozay et pénètre sur la commune de Saint-Didier-au-Mont-d’Or par le chemin d’intérêt communal n°23 (actuelle avenue Pasteur).

Dépôt : Vaise (quai d’Arloing)

Évolutions

  • Avril 1915 : prolongement réservé au transport de marchandises militaires de Saint-Didier-au-Mont-d’Or au magasin militaire du secteur de Saint-Fortunat par le chemin d’intérêt communal n°23 (actuelle avenue Jean Jaurès).
  • 1919 : Prolongement du parcours des tramways ouverts aux voyageurs entre Saint-Didier-au-Mont-d’Or et Chantemerle (carrefour entre les actuelles routes de Limonest et l’avenue Jean Jaurès) sur l’extension réalisée pour l’armée en 1915. Le tronçon au-delà de Chantemerle désormais sans utilisation est déposé. La longueur entre l’embranchement du Rozay et Chantemerle est de 3,5 kilomètres.
  • 12 juin 1950 : suppression des tramways. Remplacement par des autobus.