Ferro-Lyon

Métros, trams, trains, funiculaires lyonnais…

  1. Page d'accueil
  2. Anciens tramways
  3. Le réseau urbain de l’OTL
  4. Le réseau de ligne en ligne

Ligne 15 (Charité – Pierre-Bénite)

Publié le 02-09-2010 à 19h55 (mis à jour le 22-08-2015 à 18h05.)

Ligne électrifiée à voie normale entre La Mulatière et Pierre-Bénite déclarée d’utilité publique et concédé par l’État au Conseil Général du Rhône pour une durée de 50 ans par décret le 25 mai 1906. La concession a simultanément été rétrocédée à la société OTL selon les termes de la convention signée entre le Conseil Général et la société le 24 mars 1906 annexée au décret.

Ouverture le 15 avril 1906 par l’OTL.

Itinéraire : La ligne débute alors place de la Charité (aujourd’hui Antonin Poncet), emprunte les quais Gailleton, et Perrache, franchit la Saône sur le pont de la Mulatière où elle se sépare de la ligne 10. La ligne entre sur la commune de La Mulatière, et toujours suivant les quais du Rhône, passe sur la commune d’Oullins et arrive sur la commune de Pierre-Bénite pour se terminer au passage à niveau du chemin de fer de Saint-Étienne (PLM).

Dépôt : Oullins.

Évolutions

  • 20 juin 1910 : Prolongement de la ligne à la place Tolozan par les quais du Rhône rive droite, les quais de Retz (aujourd’hui Jean Moulin) et de l’Hôpital (aujourd’hui Jules Courmont).
  • 9 août 1914 : absorption par la ligne 8 qui va désormais de Saint-Clair à Pierre-Bénite. Entre la place Tolozan et Saint-Clair, la ligne passe sur le quai Saint-Clair (aujourd’hui André Lassagne), suit le cours d’Herbouville, entre sur Caluire-et-Cuire et emprunte la grande rue de Saint-Clair pour se terminer à l’amorce de la route de Strasbourg à proximité de la gare de Lyon – Saint-Clair (PLM). À cet occasion, entre Perrache et le Pont de la Mulatière, la ligne est déviée par le cours du Midi (aujourd’hui de Verdun), les voûtes de Perrache, les cours Charlemagne et Bayard avant de poursuivre sur la quai Perrache par son ancien itinéraire.
  • 25 décembre 1919 : scission de la ligne 8 à Perrache. Le tronçon sud de Perrache à Pierre-Bénite reprend l’indice 15, tandis que la partie nord de Perrache à Rillieux (prolongement en 1916) conserve le 8.
  • 19 novembre 1920 : décret déclarant d’utilité publique le prolongement de la ligne jusqu’à la place Saint-Pierre à Pierre-Bénite. Ce prolongement, subordonné à la construction d’un pont au-dessus des voies du PLM, ne sera jamais réalisé.
  • 25 juillet 1934 : suppression du tramway remplacé par des autobus.