Ferro-Lyon

Métros, trams, trains, funiculaires lyonnais…

  1. Page d'accueil
  2. Anciens tramways
  3. Le réseau urbain de l’OTL
  4. Le réseau de ligne en ligne

Ligne 11 (Bellecour – Bon-Coin)

Publié le 02-09-2010 à 19h37 (mis à jour le 22-08-2015 à 17h25.)

Cette ligne constitue formellement un embranchement de la ligne 2. C’est une ligne à voie normale à traction mécanique entre Lyon (Place Le Viste) et Villeurbanne (Bon-Coin) déclarée d’utilité publique et concédée par l’État à la commune de Lyon par décret le 13 septembre 1889. La concession a simultanément été rétrocédée à la compagnie OTL selon les termes de la convention signée entre la commune et la compagnie le 26 juin 1889 annexée au décret.

Ouverture le 25 août 1890 par l’OTL.

Itinéraire : La ligne débute alors sur la place Bellecour, franchit le pont de la Guillotière, emprunte le cours des Brosses (aujourd’hui Gambetta) jusqu’à la place de l’Abondance (aujourd’hui Aristide Briant) où elle se sépare de la ligne 2, puis emprunte la rue du Château (aujourd’hui avenue Félix Faure), entre sur Villeurbanne place des Maisons Neuves. Elle longe alors la rue des Maisons-Neuves (aujourd’hui Jean Jaurès), traverse la place de la Mairie (aujourd’hui Jules Grandclément) et suit la route de Crémieu (aujourd’hui rue Léon Blum) jusqu’au Bon-Coin.

Dépôt : Montchat (route de Genas).

Matériel Roulant : Rames de remorques tractées par des locomotives Lamm et Francq après un essais non concluant d’exploitation avec des motrices à air comprimé Mékarski.

Évolutions

  • 15 juin 1898 : Électrification de la ligne. Cette opération sur les lignes 1 à 9 et 11 du réseau à voie normale de l’OTL, ainsi que la construction de quelques nouveaux tronçons de lignes ont été déclarés d’utilité publique et concédés par l’État à la commune de Lyon par décret le 27 novembre 1899. La concession a simultanément été rétrocédée à la compagnie OTL selon les termes d’une convention signée entre la commune et la compagnie le 28 juillet 1899 annexée au décret.
  • 8 mai 1907 : la ligne 16 (Bellecour – Meyzieu), qui est créée, partage les infrastructures de la ligne 11 entre la place Bellecour et le terminus du Bon-Coin.
  • 5 mars 1909 : la ligne 16 se termine désormais aux Cordeliers (Quai de l’Hôpital, aujourd’hui Jules Courmont). Elle emprunte désormais les infrastructures de la ligne 3 entre Les Cordeliers et la place de la Mairie (Villeurbanne), puis les infrastructures de la ligne 11 jusqu’au terminus du Bon-Coin.
  • 1929-1930 : Prolongement de certains services de la ligne au cimetière de Cusset par les voies de la ligne 16.
  • 17 janvier 1943 : suppression du service entre la place Grandclément et le Bon-Coin.
  • 7 septembre 1944 : suite au dynamitage par les troupes allemandes du pont de la Guillotière le 2 septembre, la ligne 11 est limitée au parcours avenue de Saxe – place Grandclément.
  • 18 septembre 1944 : reprise du service entre la place Grandclément et le Bon-Coin.
  • 7 septembre 1945 : reprise du service entre l’avenue de Saxe et le square Antonin Jutard.
  • 1er octobre 1945 : après réparation du pont de la Guillotière, reprise de l’itinéraire complet.
  • 17 avril 1951 : limitation entre le square Antonin Jutard et le Bon Coin à la suite de l’interdiction de circulation sur le Pont de la Guillotière.
  • 8 décembre 1951 : suppression du tramway remplacé par des autobus.