Ferro-Lyon

Métros, trams, trains, funiculaires lyonnais…

  1. Page d'accueil
  2. Anciens tramways
  3. Le réseau urbain de l’OTL
  4. Le réseau de ligne en ligne

Ligne 33 (Croix-Rousse – Caluire)

Publié le 02-09-2010 à 21h53 (mis à jour le 28-10-2016 à 11h09.)

Ligne à voie métrique électrifiée déclarée d’utilité publique par décret le 11 septembre 1896. La concession a été accordée par le Conseil Général du Rhône pour une durée de 75 ans à Monsieur Alexandre Durand selon les termes de la convention signée entre le Conseil Général et Monsieur Durand le 14 août 1896 annexée au décret.

Ouverture le 1er juin 1897 par la Compagnie du tramway électrique de Lyon-Croix-Rousse à Caluire dont la substitution à Monsieur Alexandre Durand a été approuvée par délibération du Conseil Général du Rhône le 30 avril 1897 et entérinée par décret le 31 juillet 1898.

La Compagnie du tramway électrique de Lyon-Croix-Rousse à Caluire aurait souhaité prolonger cette ligne jusqu’au camp militaire de Sathonay. Mais le conseil général de l’Ain dont faisait alors partie la commune de Sathonay-Camp s’opposa toujours à cette extension. C’est ainsi que jusqu’à la suppression du tramway le carrefour des Marronniers, est resté le terminus peu attractif de cette ligne.

Itinéraire : La ligne débute alors sur le boulevard de la Croix-Rousse devant le terminus du funiculaire de Croix-Paquet. Elle traverse la place de la Croix-Rousse pour emprunter la Grande Rue de la Croix-Rousse. Elle entre sur la commune de Caluire-et-Cuire, traverse le dépôt du tramway puis suit la rue Coste, la Grande rue (aujourd’hui rue François-Peissel et rue Jean-Moulin).

Dépôt : Cuire.

Évolutions

  • 30 mars 1899 : Prolongement de la ligne de Caluire aux carrefour des Marronniers par le chemin de grande communication n°1 (actuelle avenue du Général-De-Gaulle) et pénètre sur la commune de Fontaines-sur-Saône. Ce prolongement a été déclaré d’utilité publique par décret le 3 février 1900. La concession a été accordée par le Conseil Général du Rhône à la Compagnie du tramway électrique de Lyon-Croix-Rousse à Caluire jusqu’au 11 septembre 1971 selon les termes de la convention signée entre le Conseil Général et la compagnie le 13 décembre 1899 annexée au décret. La longueur de la ligne est désormais de 5,125 km.
  • 24 octobre 1904 : L’alimentation électrique du tramway est désormais assuré par la Compagnie Omnibus et Tramways de Lyon, ce qui permet d’arrêter l’usine génératrice de la rue Coste.
  • 1905-1906 : La ligne qui traversait initialement le dépôt du tramway est déviée par la rue Coste.
  • 1er juillet 1914 : La Compagnie du tramway électrique de Lyon-Croix-Rousse à Caluire est rachetée par l’OTL qui affecte l’indice 33 à la ligne. Ce rachat est entériné par décret le 20 juin 1914. Ce décret approuve la convention signée entre le Conseil Général du Rhône et l’OTL le 29 mai 1914 qui autorise le changement d’écartement de la ligne en vue d’assurer des services directs de Perrache aux Marronniers par les voies de la ligne 13. Ces services directs ne seront jamais créés.
  • 29 novembre 1926 : Mise à voie normale de la ligne et détournement entre le Boulevard de la Croix-Rousse et la rue Coste par les rues Aimé-Boussange et de Belfort afin d’éviter la très étroite et encombrée Grande Rue de la Croix-Rousse.
  • 8 avril 1947 : suppression des tramways. Remplacement par des autobus.