Ferro-Lyon

Métros, trams, trains, funiculaires lyonnais…

  1. Page d'accueil
  2. Anciens tramways
  3. Le réseau urbain de l’OTL
  4. Le réseau de ligne en ligne

Ligne 13 (Perrache – Croix-Rousse)

Publié le 02-09-2010 à 19h46 (mis à jour le 30-10-2016 à 22h42.)

Ligne à voie normale électrifiée entre le cours Bayard et la place du Commandant-Arnaud déclarée d’utilité publique par décret le 29 juillet 1905. La concession a été accordée par la commune de Lyon à la société OTL pour une durée de 50 ans à compter de la publication du décret de déclaration d’utilité publique selon les termes de la convention signée entre la commune et la société les 18 juin et 8 juillet 1904 annexée au décret.

En fait, ce sont deux lignes qui sont concédées en tronc commun de la Gare de Perrache à la place de la Croix-Rousse. La première partant du cours Bayard et se terminant place de la Croix-Rousse, et la seconde débutant à Perrache pour se terminer place du Commandant-Arnaud. L’idée, selon la convention entre la commune de Lyon et l’OTL, étant de prolonger ensuite la ligne se terminant place de la Croix-Rousse vers le cimetière par la rue Saint-Pothin (actuelle rue Philippe-de-la-Salle) lorsque celle-ci serait élargie. En 1911, ce projet de prolongement a été mis en sommeil au profit du développement de la ligne 6 (qui n’a, elle non plus, jamais atteint le cimetière de la Croix-Rousse). Malgré la volonté municipale, les bouleversements économiques de la première guerre mondiale ont empêché sa réalisation ultérieure.

Ouverture le 21 avril 1905 par l’OTL entre Perrache et la place du Commandant-Arnaud.

Itinéraire : La ligne débute alors cours du Midi (aujourd’hui de Verdun), emprunte les rues Vaubecour, du Plat, R.A.-Fochier, l’ouest de la place Bellecour, la rue de l’Hôtel-de-Ville (aujourd’hui du Président-Édouard-Herriot), la place des Jacobins, les rues Centrale (aujourd’hui de Brest), Paul-Chenavard, la place des Terreaux. La ligne se dédouble alors, et passe selon le sens par les rues Sainte-Marie-des-Terreaux et Sainte-Catherine ou d’Algérie pour rejoindre la rue Terme. Les voies suivent les rues Terme, de l’Annonciade, le cours des Chartreux (aujourd’hui Général-Giraud), le boulevard de la Croix-Rousse et la rue de Belfort avant d’arriver place du Commandant-Arnaud.

Dépôt : Perrache.

Matériel roulant : motrices Buire Croix-Rousse dite « Torpilleurs », à la fois à cause de leurs formes effilées et de la faiblesse de le système de freinage.

Évolutions

  • 1er juillet 1906 : Ouverture du tronçon entre le cours Bayard et le cours du Midi par le cours Charlemagne et les voûtes de Perrache. À cette occasion, et conformément au décret de déclaration d’utilité publique, deux services distincts sont créés : Cours Bayard – Croix-Rousse et Perrache – Place du Commandant-Arnaud.
  • 27 juillet 1912 : limitation de la ligne au boulevard de la Croix-Rousse. La desserte de la rue de Belfort et de la place Commandant-Arnaud est reprise par la ligne 6.
  • 9 août 1914 : limitation de la ligne à Perrache. La desserte du cours Bayard est reprise par la ligne 8.
  • mars 1918 : Le tracé de la ligne est modifié entre Perrache et la place Bellecour pour former une boucle à sens unique en tronc commun avec la ligne 7 facilitant l’exploitation. En direction de Perrache, les motrices passent toujours par les rue R.A. Fochier, du Plat et Vaubecour, puis empruntent le cours de Verdun pour arriver sur la place Carnot. Elles repartent vers la place Bellecour par la rue Victor-Hugo en suivant les voies originellement dédiées à la ligne 7.
  • 30 décembre 1928 : Un avenant à la convention du 30 décembre 1924 entre l’OTL, la ville de Lyon et le Conseil général du Rhône prévoit la création d’une branche de la ligne sur le plateau de la Croix-Rousse en direction du cimetière par la rue Phillipe-de-la-Salle. Faute de financement, cette opération ne sera pas réalisée.
  • 5 octobre 1931 : reprise de la desserte du cours Bayard assurée depuis 1919 par la ligne 5 barrée.
  • 19 décembre 1943 : suppression des tramways, en raison de l’état très dégradé de la voie mal entretenue depuis longtemps, entre la place de l’Annonciade (aujourd’hui de Rouville) et la Croix-Rousse. Exploitation de ce tronçon par trolleybus.
  • 8 janvier 1944 : suppression du tronçon de ligne entre les places de l’Annonciade et Bellecour avec exploitation par trolleybus.
  • 5 mars 1944 : suppression des tramways sur le tronçon restant entre Bellecour et le cours Bayard sans substitution.