Ferro-Lyon

Métros, trams, trains, funiculaires lyonnais…

  1. Page d'accueil
  2. Actualités

Fête des lumières 2016

Publié le 12-12-2016 à 11h59

Sur le plan ferroviaire, la fête des lumières 2016 aura été un cru moyen. Trois trains spéciaux qui ont convergé vers Lyon samedi 10 décembre dans l’après-midi pour en repartir durant la nuit. La grande nouveauté a été la présence de la 141R420 venue de Clermont-Ferrand (bon, un peu aidée en pousse par une BB 67300/67400 pour la montée du col des Sauvages… Encore que, vu l’âge de ces locomotives plus que quinquagénaires et leur fiabilité déclinante, c’était presque plutôt le risque d’avoir un boulet tirer que de gagner une assistance.)

Il convient de saluer la qualité du travail et l’implication des bénévoles qui ont contribué à la préparation et à l’acheminement de ces trains.

Du côté de la SNCF, en revanche, la qualité déplorable des prestations se confirme. C’était la fête des lumières. C’est donc probablement pour ça que la moitié au moins de l’éclairage des quais de la gare de Lyon-Perrache était en panne, laissant les trains des CC 6558 et CC 6570 dans une pénombre certaine… On va dire que les électriciens de la maison ont tous été mobilisés sur les caténaires de la banlieue nord parisienne. En outre les rames corail mises à disposition des associations étaient encore une fois dans un état de saleté extérieur, certes habituel de la part de ce transporteur, mais qui montre son désintérêt total à l’égard de ses clients. Dans aucun autre pays les trains spéciaux, vitrine évidente du savoir-faire d’une entreprise de transport, sont traités avec une telle désinvolture quand à l’état du matériel. Sinon, à part la rame de la 141R420, les trains sont restés à quai toute la soirée et la remise en tête de la CC 6558 a été faite par la voie contiguë à celle où se trouvait la CC 6570, mais la lumière très déclinante et le passage en vitesse n’ont pas permis de miracle photographique…

Train tracté par la CC 6558 arrivant à Lyon-Perrache

Le train arrivant de Chambéry – Challes-les-Eaux tracté par la CC 6558 entre en gare de Lyon-Perrache par le pont sur le Rhône.

La CC 6570 et sa rame à quai en gare de Lyon-Perrache

La CC 6570 et sa rame à quai en gare de Lyon-Perrache.

La CC 6570 et sa rame à quai en gare de Lyon-Perrache dépassée par un train de marchandises

La CC 6570 et sa rame à quai en gare de Lyon-Perrache dépassée par un train de marchandises tractés par la locomotive 66224 (class 66).

Les CC 6558 et 6570 côte à côte en gare de Lyon-Perrache

Les CC 6558 et 6570 côte à côte en gare de Lyon-Perrache. Le passage de la CC 6558 à une vitesse relative, alors que la lumière du jour s’estompait n’a pas permis de miracle par rapport à la netteté de la photo.

La 141R420 prête au départ en gare de Lyon-Perrache

La 141R420 prête au départ en direction de Clermont-Ferrand en gare de Lyon-Perrache.

La 141R420 prête au départ en gare de Lyon-Perrache

La 141R420 prête au départ en direction de Clermont-Ferrand en gare de Lyon-Perrache. La nuit froide met bien en valeur la vapeur qui s’échappe des cylindres, de la cheminée et des soupapes.

Toutes les images de cette page ont été réalisées le 10 décembre 2016.