Ferro-Lyon

Métros, trams, trains, funiculaires lyonnais…

  1. Page d'accueil
  2. Actualités

Première circulation officielle de la motrice 4098

Publié le 10-04-2016 à 18h25

Samedi 9 avril 2016 restera un jour historique sur le réseau de tramway de Lyon. En effet, après l’obtention de l’ensemble des autorisations administratives nécessaires, pour la première fois la motrice n°4098 anciennement des tramways de Vienne (Autriche) a circulé en journée entre Meyzieu et l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry en s’insérant entre les circulations normales de Rhônexpress. Cette circulation était réservée aux employés de Rhônexpress et aux membres du COPEF (propriétaire de la rame). Elle a démontré la capacité de ce matériel historique à s’insérer dans la trame d’exploitation régulière.

La motrice n° 4098 arrive en station Aéroport Lyon-Saint-Exupéry

La motrice n° 4098 arrive en station Aéroport Lyon-Saint-Exupéry, le long de la gare TGV.

La motrice n° 4098 à l’extrémité du tiroir de la station Aéroport Lyon-Saint-Exupéry

La motrice n° 4098 à l’extrémité du tiroir de la station Aéroport Lyon-Saint-Exupéry.

La motrice n° 4098 en station Aéroport Lyon-Saint-Exupéry

La motrice n° 4098 en station Aéroport Lyon-Saint-Exupéry.

La motrice n° 4098 quittant la station Aéroport Lyon-Saint-Exupéry

La motrice n° 4098 quittant la station Aéroport Lyon-Saint-Exupéry avec en arrière-plan la partie centrale de la gare.

Cette circulation ne présage malheureusement pas d’une exploitation à court terme avec des passagers. En effet, la 4098 a besoin de quelques petits travaux d’entretien classiques pour une mécanique de cet âge. De plus, suite aux exploits de la SNCF (Brétigny, Denguin, Eckwersheim…) les services de contrôle sont particulièrement réticents à autoriser tout ce qui n’est pas strictement conforme à un référentiel d’exploitation. Ceci même si les accidents en question relèvent, semble-t-il, nettement plus de la violation desdits référentiels que de l’emploi ponctuel de matériel particulier ou historique. En outre, la motrice n’est actuellement autorisée à circuler que sur les voies concédées à Rhônexpress, ce qui la cantonne entre Meyzieu et l’aéroport. Pour qu’elle puisse étendre son rayon d’action, il faudra que le SyTRAL autorise sa circulation sur le reste du réseau…