Ferro-Lyon

Métros, trams, trains, funiculaires lyonnais…

  1. Page d'accueil
  2. Actualités

Un gros coup de pub

Publié le 03-04-2016 à 19h40

Le SyTRAL vient de lancer un appel à projet pour « sélectionner l’occupant temporaire du domaine public du SYTRAL pour y installer et commercialiser des espaces publicitaires visibles par les usagers du réseau TCL ». La description ne laisse planer aucun doute sur l’objectif puisqu’il y est écrit :

Le Sytral dispose d’un vaste patrimoine très fréquenté qui permet d’identifier des emplacements pertinents pour recevoir de la publicité. Ce patrimoine est constitué des stations de Métro, des stations de Tramway et du matériel roulant Métro, Bus/trolleybus et Tramway.

On sent déjà que le temps de cerveau disponible du pigeon client va être lourdement sollicité et effectivement la suite ne déçoit pas, puisque l’occupant (terme finalement bien choisi pour ce type de propaganda) devra :

  • Redynamiser l’affichage publicitaire du réseau TCL, notamment au niveau du Métro car les supports actuels (cadres) sont vieillissants et peu engageants,
  • Repenser la politique d’affichage publicitaire : identifier les implantations les plus attractives pour supprimer les panneaux les moins bien positionnés, apporter une cohérence à ce mode de diffusion…
  • Laisser place aux nouvelles technologies et à d’autres supports plus innovants : panneaux numériques, bâches…
  • Ne pas surcharger le domaine public d’espaces publicitaires mais identifier et exploiter au maximum le potentiel commercial des emplacements les plus pertinents
  • Mais également augmenter les recettes publicitaires du réseau TCL

Autant le dire tout de tout de suite, c’est le dernier point cité qui est le critère principal d’attribution, puisqu’il pèse 60 % de la note. Bref, ça va rapidement clignoter de partout dans le métro et le tramway. Comme à Hôtel de Ville – Louis-Pradel on va voir se multiplier les écrans grand format. Nul doute que certains prestataires proposent d’installer des écrans dans les rames de métro. On comprend aussi mieux pourquoi le système iTCL des tramways a été équipé de deux écrans : Les petits programmes nian-nian du deuxième écran vont rapidement laisser place à des choses qui rapportent. Probablement comme à Paris, certaines stations importantes vont se retrouver pelliculées intégralement pour des durées variables. De même pour les rames de métro et de tramway. Dans ce contexte, on voit tout de suite mieux l’utilité du rhabillage, particulièrement raté et moche, en cours avec des panneaux lisses facile à pelliculer et à dépelliculer de quelques-unes des stations de métro les plus fréquentées (Hôtel de Ville – Louis-Pradel, Part-Dieu, Charpennes – Charles-Hernu, Bellecour)…

Source : Site du SyTRAL.