Ferro-Lyon

Métros, trams, trains, funiculaires lyonnais…

  1. Page d'accueil
  2. Actualités
  3. Archives actualités 2011

Concertation pour le prolongement de la ligne T2+

Publié le 05-12-2011 à 18h38

Les habitants de Chassieu seront consultés du 5 décembre 2011 au 6 janvier 2012 sur le prolongement vers l’entrée ouest de Chassieu de l’antenne de la ligne T2 allant vers Eurexpo actuellement en cours de construction.

Le tracé de ce prolongement d’une longueur d’environ 2 kilomètres contournera le parc des exposition d’Eurexpo par le sud, et deux stations seront créées. La première au sud-est d’Eurexpo, en limite ouest de la zone industrielle de Mi-Plaine, et la seconde au rond-point René Cassin. Ces deux stations seront équipées de parking-relais. L’objectif affiché est de mettre en service ce nouveau tronçon en février 2014… Juste avant les élections municipales, donc.

Durant cette période, un panneau d’information, ainsi qu’un dossier présentant le projet seront à disposition du public à la mairie de Chassieu. Le dossier sera aussi disponible au siège du SyTRAL, 21 boulevard Vivier-Merle, 69003 Lyon, et sur son site internet. Un registre sera à disposition des visiteurs dans ces deux lieux pour recueillir leurs remarques. Les remarques pourront aussi être faites par le biais d’un formulaire dédié sur le site internet du SyTRAL.

De plus, une réunions publiques sera organisée par le SyTRAL le 15 décembre 2011 à 19h, à la salle des fêtes de Chassieu, 66 rue Oreste Zénézini, 69680 Chassieu.

Le tracé de cette extension est hélas une nouvelle preuve de la vision à très court terme des élus du SyTRAL. En effet, ce projet en zone peu dense essaye désespérément de capter l’ensemble les sources de trafic existante sur le secteur qu’il traverse, au risque de les rater toutes. Le fait de contourner Eurexpo par le sud rallonge considérablement la longueur de ligne (et le temps de parcours nécessaire) pour atteindre l’entrée de Chassieu et donc en réduit d’autant l’intérêt. De plus, la desserte de Chassieu sera très médiocre, puisque seule l’extrémité ouest de de la ville sera concernée, et non le centre-ville, ce qui vient encore réduire l’intérêt et le nombre de passagers potentiels.

Enfin, la station sensée desservir la zone industrielle de Mi-Plaine, qui est un ensemble très vaste de plus de 1 000 hectares, ne pourra intéresser qu’une toute petite partie des employés dont l’entreprise se trouve au plus proche d’Eurexpo. Certes, on annonce que cette station aura aussi un parking relais de 250 places (d’où viendront les gens qui l’utiliseront ? La réponse à la question ne sera pas dénuée d’intérêt, car ce n’est pas immédiatement perceptible… Espérant juste que l’on s’évite le fiasco de la gare du Charpenay ouverte en 2009 à Lentilly, avec son parking de 250 places qui accueil péniblement et en comptant large, 20 véhicules les jours fastes.) Elle devrait aussi servir bientôt comme deuxième station desservant Eurexpo – lorsque le parc aura une seconde entrée à l’est – les jours où deux salons majeurs se tiendront en même temps… Soit probablement un nombre de jours cumulés annuellement qui pourra se compter sur les doigts des mains d’un amputé des deux bras.

Cela montre une nouvelle fois la grossière erreur qui a été faite en refusant de faire passer la ligne de tramway T2+ par les Sept-Chemin, où se trouve un centre commercial identifié comme un fort générateur de trafic, et qui, de plus, aurait été l’endroit idéal pour placer le débranchement de la ligne vers l’axe le plus direct pour rejoindre Chassieu : La route de Genas…

Source : Site internet du SyTRAL.