Ferro-Lyon

Métros, trams, trains, funiculaires lyonnais…

  1. Page d'accueil
  2. Actualités
  3. Archives actualités 2009

J’ai testé pour vous…

Publié le 08-09-2009 à 21h26

Le 7 juin 2008, je vous avais parlé des petits logiciels (ou widget) que la SNCF met désormais à disposition de ses usagers. À ce jour, il en existe deux, l’un pour obtenir les horaires en temps réel des prochains trains au départ d’une gare, le second pour obtenir un itinéraire en trains d’un endroit à un autre. On peut les télécharger sur le site TER e-services SNCF. J’ai donc décidé de les tester.

Tout d’abord, saluons les efforts de compatibilité faits pour ces applications. Elles sont disponibles pour Windows® (version testée sous XP SP2) et Mac OS (version testée sous X.3.9), et fonctionnent avec des systèmes d’exploitation relativement anciens. Regrettons juste l’absence de version Linux/Unix.

Widget Prochains Départs

Application simple et basique, elle donne les heures de départ réelles au départ de la gare choisie (pour les lignes équipées.) Un champ de saisie pour choisir la gare, un bouton de validation et un bouton pour paramétrer quelques préférences basiques (nombre de départs affichés, fréquence de rafraîchissement des informations, date et heure à partir desquelles afficher les informations.)

Bref, un outils simple et efficace qui fait ce pourquoi il a été programmé. Très utile pour mesurer les perturbations si on doit prendre un train.

Widget Itinéraires

Application un peu plus élaborée, puisqu’il s’agit ici de permettre à l’utilisateur de trouver son trajet, sa fenêtre se décompose en plusieurs parties. L’utilisateur doit renseigner ses points de départ et d’arrivée, la date et l’heure de son départ (ou de son arrivée) et doit enfin définir s’il veut arriver le plus rapidement, avoir le moins de correspondances, ou marcher le moins possible. Une fois tous les champs remplis, on « lance la recherche ». La fenêtre se modifie pour montrer que les points de départ et d’arrivée ont bien été identifiés. À nouveau, on « lance la recherche » et il arrive un résultat présenté sous forme de liste basique de 3 trajets différents avec des boutons pour prendre connaissance des précédents et suivants. Si on clique sur une des propositions, le navigateur web par défaut s’ouvre et affiche les détails du trajet.

Ce genre d’applications est très intéressante, mais elle doit s’appuyer sur une base de données très bien renseignée, sinon les résultats peuvent être aberrants. Or, disons le tout net, c’est son point faible. L’image ci-dessous est le résultat d’une recherche, où, en détaillant, Nyons (commune du sud de la Drôme desservie par une ligne de car TER, tout comme Aubenas, en Ardèche, commune pour laquelle les résultats sont exacts) est au choix à proximité de la station Nation du RER A d’Île-de-France (Paris), à Genève (Suisse), à Nolay (Côte d’Or), à Montoison (dans la Drôme, mais à côté de Valence !).

Résultat aberrant du widget

En conclusion, à ce jour (8 septembre 2009), l’usage de cette application ne peut qu’être déconseillé. Ceci en raison des risques trop élevés de communication d’informations erronées.