Ferro-Lyon

Métros, trams, trains, funiculaires lyonnais…

  1. Page d'accueil
  2. Actualités
  3. Archives actualités 2008

Horoscope…

Publié le 23-09-2008 à 22h10

Pour la première fois, ce week-end, j’ai voyagé dans une rame de tramway (la 803, pour ne pas la nommer) équipée du dispositif i-TCL. Si l’écran de gauche, sensé annoncer les station restait désespérément vierge, en dehors d’une petite horloge et d’un message de bienvenue, sur celui de droit défilait des informations datant visiblement du vendredi. Mais ce qui m’a le plus sidéré… C’est de voir diffusé un horoscope sur ces écrans.

Dispositif d'affichage i-TCL (Doc. SyTRAL)

Dispositif d’affichage i-TCL (Doc. SyTRAL).

Pourquoi un service public, financé par de l’argent public, sensé être neutre au niveau des croyances, religions et autres obscurantisme divers diffuse un tel tissu d’ineptie ? Car rappelons-le, l’astrologie n’est rien d’autre qu’une forme de charlatanisme pour abuser de la crédulité populaire, et n’ayant aucune base scientifique prouvée. (voir d’ailleurs à ce sujet le site des Sceptiques du Québec, qui organisent un défi auquel tous les extra, mais vraiment très lucides peuvent espérer gagner jusqu’à 1 million de dollars US… À condition que leurs compétences soient établies selon un protocole scientifique strict. Cette organisation non gouvernementale cherche cette perle rare depuis plus de 15 ans… Sans succès à ce jour !).

D’ailleurs, il n’est point besoin de chercher d’explications compliqués pour démonter les bobards des astrologues. Il suffit de se souvenir que le ciel étoilé que nous voyons n’est qu’une image d’un passé révolu depuis un temps… variable en fonction de l’étoile ou la planète que l’on observe. Ainsi, la lumière du soleil met déjà 8 minutes à nous parvenir. Celle de l’étoile la plus proche du système solaire nous arrive 4 ans après avoir été émise… Et ne parlons pas des étoiles lointaines dont nous recevons les rayons de lumière émis au temps des dinosaures. Or ces objets célestes, se déplacent et si l’on s’ingéniait à reporter la position actuelle des étoiles sur la voûte céleste – et non la position observée à partir de la lumière qu’elles ont émises et qui nous arrive – le ciel serait totalement méconnaissable. Bref, l’avenir n’a aucune chance de pouvoir être lu dans un passé aussi mouvant, incertain et décorrélé de toutes les actions humaines. Après, libre à chacun de croire ce qu’il a envie, y compris que la terre est cubique, que la ligne de tram n°666 vous mène directement à l’enfer, ou le bus 13 au cimetière (ce qui est strictement impossible à Lyon, puisque la ligne en question n’en dessert aucun.) mais cela relève des choix personnels.

Les services publics n’ont pas à propager ces croyances d’un autre âge et dont l’évolution des sciences a prouvé à maintes reprise l’inanité. Il est donc totalement incompréhensible que le matériel du SyTRAL, payé par l’argent des contribuables pour assurer des missions de service public serve de support à la promotion de cette charlatanerie et soit une tribune pour des escrocs abusant de la crédulité publique.