Ferro-Lyon

Métros, trams, trains, funiculaires lyonnais…

  1. Page d'accueil
  2. Actualités
  3. Archives actualités 2007

Ligne T4: 2ème phase

Publié le 13-07-2007 à 22h44

Le comité de direction du SyTRAL vient d’approuver les principales caractéristiques de la deuxième phase de la ligne T4 du tramway :

Le 16 janvier 2003, le comité syndical avait engagé la ligne de tramway T4, Feyzin > Vénissieux > Part-Dieu. Suite à la suppression des subventions de l’État, le projet a été scindé en 2 temps :

  • Phase 1 : réalisation de la portion Feyzin > Minguettes > Vénissieux > Jet-d’eau (Lyon 8e). Les travaux sont actuellement en cours pour une mise en service en avril 2009.
  • Phase 2 : Prolongement de la ligne jusqu’à la Part-Dieu.

Le comité syndical a approuvé les principales caractéristiques du programme de la phase 2 :

  • Réalisation en double voie d’une ligne de 2,3 km comprenant 4 stations entre Jet-d’eau et Part-Dieu,
  • Raccordement physique de la ligne T4 à la ligne T1 en double voie afin de permettre une exploitation jusqu’à IUT Feyssine,
  • Aménagement pour permettre le retournement de T4 à Charpennes,
  • Exploitation sur une base de fréquence de 6 min entre Feyzin et Charpennes. La ligne sera prolongée aux heures de pointe jusqu’à IUT Feyssine en renfort de la ligne T1, ce qui permettra une liaison directe entre deux campus : la Manufacture des Tabacs et La Doua,
  • Acquisition de 3 rames supplémentaires et transfert des rames du renfort de T1 sur T4,
  • Date d’objectif de mise en service : octobre 2012,
  • Budget : 65 M€

On ne peut qu’applaudir de cette avancée du tram. D’autant qu’elle marque le début du maillage du réseau de tram de l’agglomération, avec un tronc commun entre deux lignes dépassant la longueur d’une interstation. De plus, cette ligne va fortement faciliter l’accès au campus de La Doua pour les étudiants et les personnels venant du sud de l’agglomération.

Il est cependant étonnant que la liaison entre les sites de la Manufacture des Tabacs et de La Doua soit présentée comme ayant un intérêt décisif. Ces deux sites sont deux universités distinctes (pour faire simple) et rare sont les étudiants scientifiques de La Doua à suivre un cursus en droit à la Manufacture… Mais une liaison directe aura au moins le mérite d’inciter à l’interdisciplinarité.

Un autre point plus délicat techniquement, concerne l’implantation d’une installation de retournement à Charpennes. La rue Henri Rolland dans laquelle se trouve la station Charpennes est extrêmement étroite. Sauf à concevoir une nouvelle station terminus ailleurs (sur la place Charles Hernu?) dissociée de l’actuelle, on ne voit pas trop où faire faire demi-tour à un tram sans gêner l’exploitation de T1…

Source : Synthèse du comité syndical du SyTRAL, séance du 12 juillet 2007.