Ferro-Lyon

Métros, trams, trains, funiculaires lyonnais…

  1. Page d'accueil
  2. TOD

Le matériel roulant

Publié le 22-11-2009 à 19h32.


Sommaire de l’article

  1. Les locomotives
  2. Les automotrices à vapeur
  3. Les autorails
  4. Les voitures
  5. Le matériel marchandises

Les voitures

Les TDI commandèrent pour la mise en service du réseau des voitures, des voitures mixte voyageurs/fourgon et des fourgons à la société nouvelle des Établissements Decauville Ainé (Corbeil, Seine-et-Oise). Il fut ainsi livré :

  • 5 voitures mixtes 1ère et 2e classe à bogies numérotées AB1 à 4 et AB9 ;
  • 8 voitures de 2e classe à bogies numérotées B21 à B28 ;
  • 4 voitures mixtes 1ère / fourgon / Poste à deux essieux numérotées ADP2, ADP6, ADP9, ADP10 ;
  • 4 voitures mixtes 2e classe / fourgon / Poste à deux essieux numérotées BDP1, BDP3, BDP4, BDP5 ;
  • 5 fourgons à deux essieux numérotés DP1 à 5.

Les voitures à bogies disposaient d’une plateforme ouverte à chaque extrémité. La caisse était revêtue de frises verticales. Elles étaient éclairées par 9 baies par face latérale. Les baies étaient surmontées de portes-bagages. La suspension des essieux était assurée par des ressorts à lames munis de flasques. Elles étaient équipées du frein à vide direct système Soulerin. Les voitures mixtes 1ère et 2e classe comportaient un compartiment de 8 places en 1ère et de 20 places en 2e. Les sièges et dossiers de 1ère étaient capitonnés et garnis de tissu-crin. Ceux de 2e étaient en frise pitchpin à claire-voie. Chaque plate-forme pouvait accueillir 6 voyageurs debout. L’éclairage était assuré par deux lampes à pétrole, et le chauffage par des chaufferettes Fabre.

Diagramme d’une voiture mixte 1/2 classe à bogies

Diagramme d’une voiture mixte 1/2 classe à bogies (Doc : Ministère du commerce, de l’industrie, des postes et des télégraphes. Rapports du jury international de l’exposition universelle de 1900, groupe VI – Génie civil – Moyens de transport, Troisième partie, classe 32 (Tome II), classes 33 et 34. Paris : Imprimerie Nationale. 1902.)

Les voitures mixtes / fourgon / Poste à deux essieux disposaient d’un compartiment fourgon central et de part et d’autre d’un compartiment voyageurs et d’un compartiment poste d’extrémité accessibles chacun par une plateforme ouverte. Le châssis de caisse était métallique. La suspension était assurée par des ressorts à lames munis de flasques. La caisse était revêtue de frises verticales. Pour les voitures mixtes 2e classe / fourgon / Poste, le compartiment voyageurs avait une capacité de 6 places. Les baies étaient surmontées de portes-bagages. Chaque compartiment était éclairé par une lampe à huile.

Diagramme d’une voiture mixte 2 classe / fourgon / Poste à 2 essieux

Diagramme d’une voiture mixte 2 classe / fourgon / Poste à 2 essieux (Doc : Ministère du commerce, de l’industrie, des postes et des télégraphes. Rapports du jury international de l’exposition universelle de 1900, groupe VI – Génie civil – Moyens de transport, Troisième partie, classe 32 (Tome II), classes 33 et 34. Paris : Imprimerie Nationale. 1902.)

Tableau des caractéristiques principales des voitures à bogies

Longueur hors-tout10 000 mm
Largeur de caisse2 300 mm
Distance entre pivots des bogies5 000 mm
Empattement des bogies1 050 mm
Masse à vide en ordre de marche6 t
Masse en charge normale9 t
Diamètre des roues580 mm

Pour compléter ce parc avec l’allongement du réseau, le Sud-France se tourna vers les ateliers de La Buire pour aquérir des voitures à deux essieux :

  • 2 voitures de 1ère classe numérotées A1 et A2 ;
  • 25 voitures de 2e classe numérotées B31 à B50, B52, B53, B55, B58, B59 ;
  • 1 voiture mixte 1ère / fourgon numérotée ADP11 ;
  • 2 voitures mixtes 2e / fourgon numérotées BDP7 et 8.

Ces voitures comportaient une plateforme ouverte à chaque extrémité de 0,75 mètre de large. Elles étaient éclairées par 5 baies par face, et la nuit par des lampes à pétrole insérées dans le plafond. Le chauffage était assuré par des bouillottes. Les voitures de seconde classe offraient initialement 16 places assises sur des banquettes en bois installées transversalement de part et d’autre d’un couloir. Ce nombre de place fut porté à 20 ultérieurement. Le bas des caisses était tôlé. Les voitures mixtes / fourgon disposaient d’un compartiment voyageurs accessible par une plateforme ouverte à une extrémité, d’un compartiment fourgon au centre avec des portes coulissantes sur les faces latérales et d’un compartiment postal à l’autre extrémité accessible par deux petites portes sur les faces latérales.

Train à proximité de Saint-Georges-d’Espéranche

Train à proximité de Saint-Georges-d’Espéranche.

Tableau des caractéristiques principales des voitures à essieux

Longueur hors-tout6 600 mm
Largeur de caisse2 200 mm
Écartement des essieux2 000 mm
Masse à vide en ordre de marche4 t
Masse en charge normale6 t
Diamètre des roues720 mm

Enfin, pour compléter ce parc, douze remorques de tramway à bogies construites en 1898 furent achetées à l’OTL en 1910. Issues du parc de l’ancienne NLT qui les utilisait sur la ligne entre les Cordeliers et Bron, elles furent connues aux TOD sous l’appellation « voitures de type Bron ». Après une modification des aménagements intérieurs, elles furent ventilées dans le parc en :

  • 8 voitures mixtes 1ère et 2e classe numérotées AB5 à 8 et AB10 à 13 ;
  • 4 voitures de 2e classe numérotées B51, B54, B56, B57

Ces voitures avaient un gabarit plus étroit et plus bas que les autres, et une toiture avec un profil en « chapeau de gendarme ». Elles possédaient 20 places assises (soit 8 en 1ère et 12 en 2e sur les voitures mixtes) sur des banquettes latérales. Elles pouvaient accepter autant de passagers debout. Voitures légères et bien suspendues, elles furent appréciées tant de l’exploitant que des passagers.

Tableau des caractéristiques principales des voitures de type Bron

Longueur hors-tout7 500 mm
Largeur de caisse2 100 mm
Distance entre pivots des bogies5 000 mm
Empattement des bogies1 100 mm
Masse à vide en ordre de marche5 t
Masse en charge normale7,5 t
Diamètre des roues640 mm
 

Pages de l’article
  1. Les locomotives
  2. Les automotrices à vapeur
  3. Les autorails
  4. Les voitures
  5. Le matériel marchandises